Intérimaire 912 - vivre sa précarité avec un peu d'humour

07 mars 2011

Intérimaire 912 is back

J'avais un peu disparu de la blogosphere et j'implore votre pardon.

Pour faire court, moi, qui me vante habituellement de n'être que très rarement malade, j'ai eu l'opportunité de remercier l'assurance maladie d'exister après un enchainement magistral qui aurait pû être commenté par Nelson Montfort tel un triple loost pique-double riethberger-triple axel à savoir la grippe décénale, la varicelle (à presque 30 ans il était temps!) et un triple axel sur parking professionnel verglassé résultant en une fracture de la clavicule. Bref enchainement de bonheur. Autant dire qu'au moment de se souhaiter la bonne année, celui qui abordait le point santé aurait risqué mon poing dans sa gueule - si tant est que ce fut techniquement possible de ma part.

Bref je suis là! J'ai retrouvé l'usage de mon bras ( taper à une main c'est nul) et c'est mon clavier qui est content!

Allez j'vous claque la bise à tous.

Posté par Interimaire912 à 15:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]


26 novembre 2010

Session déprime

Avec l'entrée de l'hiver me voilà toute frissonante et toute déprimée aussi.

Cela m'apprendra à regarder les redif d'Envoyé Spécial "Les jeunes et le chômage" sur internet ou encore de suivre les 4 épisodes sur le mal-être de la police.

Pourtant il hier ou avant hier, je lisais un sondage qui disais que lemoral des français remaontait... Ah bon?
Celui de la France d'en-heut peut-être, mais dans mon entourage ( au sens très large) ce n'est pas du tout le cas. L'immobilier continue d'augmenter lui aussi.

Et l'année prochaine je vais certainement travailler une semaine gratuit pour la multinationale, nah oui je vais dépasser le quota d'heures suplémentaire autorisées à savoir 50h par an, sauf que n'ayant pas le choix de mes horaires et zéro possibilité de récupération, des heures sup' j'en fais 12 par mois en moyenne. Ah oui, j'ai oublié de préciser qu'on n'est pas autorisé à plus de 8 heures sup' par mois.

12hx12mois= 144 heures su effectives

8hx12mois= 96 heures comptées

96-50= 46 heures mises à l'amende sur le total officiel soit une semaine de travail.

144-50= 96 heures effectives mises à l'amende sur le total travaillé soit deux semaines de travail.

Qui a dit "travailler plus pour gagner plus"?!

Posté par Interimaire912 à 09:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 novembre 2010

Nikita & Niquitin

Cela faisait un moment que j'avais planifié mon coup; ni vu ni connu.
Comptage et baisse de la consommation sur plusieurs mois. Une consommation divisée par 2 même!
Et là, nous y sommes. Peut être un peu plus vite que prévu puisque Nikita -Tueuse de plantes - s'arrête aussi. Etant donné qu'elle est la seule personne dans mon entourage à s'intoxiquer, il ne serait pas très judicieux de passer à côté d'une telle occasion de s'arrêter. Nikita doit avoir des poumons en titane, elle fume comme un pompier, voire même plus. Quand à moi, j'ai choisi l'option pastilles en dosage le plus léger. D'après la notice il faut sucer un cachet toutes les 1 à 2 heures. Je ne vais pas vous mentir, pour le moment c'est super efficace parce que je n'arrive même pas à finir un cachet! A même pas la moitié j'ai déjà envie de vomir et l'arrière gorge brûlée. Heureusement, qui plus est cette si agréable envie de vomir rete une bonne heure... Il n'y a donc pas de grignotages en vue.

Voici donc mon cinquième jour sans cigarette qui commence et comme d'hab' après un comprimé à moitié sucé, j'ai la gerbe. Au bureau je trouve cela très classe la nuance blanc verdâtre. mes collègue vont peut être croire que j'ai une petite gastro et me foutre la paix?! Mais c'est super ces comprimés!!!

Posté par Interimaire912 à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2010

Pour consommer, casse ta télé.

Cher lecteur, je tiens à te demander pardon pour cette asbence. J'étais en week-end chez mémé. Durant cette agréable coupure montagnarde fait de promenades, randonnées et épluchage de châtaignes, j'ai eu le loisir de beaucoup penser. Je me suis aperçue que même si j'avais en partie contribué à la création d'un emploi (voir article précédent), d'un autre côté je ne participais que modérément à la "croissance" de part ma consommation personnelle. Je m'explique.

Je suis intérimaire et je frôle le salaire médian par le bas - attention j'ai bien dis médian et pas moyen - [Petit rappel d'économie: le salaire médian est le montant de salaire qui sépare la population active en deux groupes égaux en nombre] et ce salaire médian a très peu évolué en France depuis une dizaine d'année. Quand j'ai passé mon bac il était de 10 000 francs environs, en 2007 il était de 1597€... Ne disposant pas d'un emploi assez sûr, il m'est donc impossible de contracter un crédit immobilier même si Monsieur CDD et moi disposons d'une épargne important en guise d'apport. Je ne ferais donc pas travailler de maçon, de carreleur, de peintre, de plaquiste ou autre spécialité du bâtiment.

Je ne suis pas une fashionita. Pour tout dire même s'il m'arrive de craquer de temps en temps sur une belle pièce de prêt-à-porter, je trouve la mode déprimante depuis plusieurs années. Je n'achète donc plus beaucoup, quelle que soit la saison. je me contente de renouveller des basiques qui passent très bien tant au bureau que dans ma vie personnelle; l'art du double emploi. Ne parlons même pas des chaussures pour lesquelles je suis très ch... casse-pieds. Demi-pointure, sudation héritée de papa et mini-oignons hérités de mémé - Vive la génétique! - me contraignent à acheter de bonnes chaussures en cuir qui ont donc un pirx conséquent. Je fais donc en sorte de prolonger leur vie au maximum.

Je ne suis pas férue de nouvelles technologies qui coûtent un bras. J'ai eu ma première console de jeux (portable) pour mon Noël/anniversaire il y a un an - j'ai 28 ans - je l'utilise mais n'achète pas souvent de jeu. Monsieur CDD et moi-même ne contentons de notre télévision à tube cathodique qui marche encore très bien et ne disposons pas de la dernière méga console-dvd-bluray-gaufrier-friteuse.
Cependant, mardi soir nous avons été à deux doigts de casser volontairement notre télévision, dépités par le trop poli "tournage-autours-du-pot" de trois journalistes et enragés de l'hypocrisie et mauvaise fois du Naboléon. Nous nous sommes contenus et nous sommes vengés sur une tablette de chocolat noir-noisettes.

Est-ce-que j'envisage de consommer d'avantage pour relancer l'économie et peut-être, indirectement, contribuer à mon emploi? Non. Pas dans l'immédiat. La multinationale exporte en majorité, alors, à moins de contribuer à l'économie d'un pays tiers en achetant ses exportations à lui, je n'y peux pas grand chose. On ne me fera pas de cadeaux alors j'anticipe, j'épargne, je me protège, je m'investis, je donne et partage ce que je peux et ne dois rien à personne.

En attendant voilà un petit montage que j'ai trouvé au poil sur le discours diffusé mardi soir... Merci chaîne cryptée!

Posté par Interimaire912 à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 novembre 2010

Comment j'ai (en partie) participé à créer un emploi

Votre intérimaire préférée est membre d'une AMAP récente, en voie de passer sous le statut Association de Loi 1901.
L'objectif d'une AMAP, pour ceux qui ne connaitrient pas le concept, est de s'engager directement auprès d'un agriculteur a acheter une partie de sa récolte pendant une saison définie (environs 6 mois) ce qui lui garanti un minimum de revenu fixe.
Notre agriculteur, qui offre le bonus d'être bio, travaille à l'heure actuelle avec deux AMAPs récentes et en développement, la notre étant la plus petite.
Plus d'infos sur les AMAPs ici.

Hier soir, j'ai eu la bonne nouvelle d'apprendre que grâce aux revenus fixes que constituent l'achat de sa recolte par les amapiens, notre agriculteur a pu embaucher en bonne et due forme un ouvrier agricole car il peut enfin couvrir avec certitude le salaire et les charges de ce dernier.
Forcément quand aucun intermediaire ne se sucre entre le paysan et le consommateur, le paysan peut vivre de son travail et ne pas vendre à pertes sous la pression des grossistes ou des supermarchés. Voila ce qui me motive, plus encore que l'avantage de manger biopour le même rpix que ce que je trouvais au marché. Parce que non je ne suis pas une hardcore du bio, écolo-extrêmiste. Je suis une pragmatique qui a grandi à la campagne - la vraie - et considère que tout travail mérite un salaire décent, qui plus est celui des agriculteurs. Et si en plus je ne contribue pas à l'utilisation de pesticides, alors que demande le peuple?

Interimaire 912 et son panier bio hebdomadaire sont fiers de contribuer au maintien d'une agriculture paysanne éco-responsable et à la création de richesses! Oui, un emploi de créé, c'est une création de richesse au sens économique du terme!


04 novembre 2010

De la sous-traitance

La sous-traitance est partout, même où l'on ne l'attend pas. J'en ai récemment fait la découverte grâce à Pôle Emploi.
Je savais que Pôle Emploi déléguait parfois le suivi et le placement des chômeurs à des cabinets de recrutement, agences d'intérim ou autres, mais figurez vous que ces entreprises ne sont pas les seules à bénéficier de la saturation de PE.

Voilà qu'il y a peu je reçois par voie électronique un "Relevé de situation", de ma situation, de la part de ce cher PE. Quelle n'est pas ma surprise de découvrir que l'on me réclame un trop perçu de 500€ et des brouettes!
Farfouillant dans mes documents et justificatifs, je découvre que cette somme correspond à une indemnisation perçue lors de la fermeture estivale de la multinationale qui, comme beaucoup d'entreprises françaises, ferme ses portes en Aôut. Effectivement ce mois-là, je n'avais donc pas travaillé 4semaines, j'ai donc eu droit à une compensation de PE après mon pointage mensuel d'heures travaillées et salaire brut perçu.

J'entame donc une "Mission appel au 3949" que je réussi à joindre après 5 tentatives infructueuses - "Tout nos conseillers sont actuellement en ligne. Merci de renouveler votre appel ultérieurement." La sympathique dame(L'emploi de cet adjectif n'est aucunement ironique; elle était vraiment sympathique!) qui prend mon appel m'écoute attentivement et farfouille dans mon dossier électronique m'apprend alors que pour cette période j'aurai, selon les données qu'elle peut voir, travaillé 270 heures et perçu 4000€ de rémunération...

Bien entendu je ris et lui répond avec humour que je me serais bien évidemment aperçue de l'apparition d'une telle some sur mon compte en banque! Elle ris également et commence à m'expliquer qu'afin de régulariser ma situation il va me falloir fournir à nouveau tous les justificatifs et écrire un lettre de réclamation.

Intérimaire 912: "Au centre informatique auquel j'adresse une copie de mon bulletin de salaire lorsque je travaille?
Mme Paule Emploi: Ah non! Ca c'est le sous-traitant!
Intérimaire 912: Ah. A mon agence alors?
Mme Paule Emploi: Oui tout à fait.
Intérimaire 912: Pourtant après un paiement sur la base de ce que j'avais déclaré, j'ai bénéficié plus tard d'un complément de la part de Pôle Emploi après l'envoi de la copie du bulletin de salaire. Au final qui effectue la saisie de mes données alors?
Mme Paule Emploi: Je ne sais pas. Il y a plusieurs saisies. Je remarque quand même que vous envoyer vos justificatifs tardivement.
Intérimaire 912: Je suis payée le 15;  j'aurais du mal à fournir le 1er du mois la copie d'un bulletin de salaire que je n'ai pas encore."

Ou comment réaliser des opération inutiles... Internet c'est vachement pratique pour partager des données!
Peut-être que PE n'est pas encore au courant.

J'ai donc du prendre ma plus belle plume,polie et factuelle, ainsi que fournir de nombreuses photocopies de justificatifs et autres déclarations déjà fournies en temps et en heure aux services concernés afin de demander à ce que ma situation soit régularisée parce que non, je ne devais pas d'argent à Pôle Emploi!

Ce qui me chagrine cependant, c'est que personne n'ai trouvé anormal que je puisse effectuer 270 heures tandis que j'avais déclaré avoir travaillé 13 jours ouvrables...
Soit une moyenne de 20h40 de travail par jour... Bien au delà du maximum légal - même en étant une buse en droit du travail - vous ne trouvez pas?

Et bien non au Pôle Emploi cela ne choque personne!

J'ai reçu hier cette fabuleuse lettre, que j'envisage d'encadrer, du Directeur de mon agence PE m'annonçant qu'après étude de mon cas il s'avère qu'effectivement je ne leur dois pas cette somme et me prie d'excuser PE des désagréments. J'apprécie néanmoins l'objet de la lettre, à savoir "Annulation de votre dette", dette inexistante je le rappelle, et l'absence de mention de toute erreur de leur part (ou de leur sous-traitant).

Posté par Interimaire912 à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 octobre 2010

Faux départ

Hier matin, après m'être:

  • réveillée à l'heure à laqueln normalement, je pars au travail
  • dispensée de douche pour gagner du temps
  • cassée la figure dabs les escaliers de l'immeuble
  • fait tracter par des gars de la CGT
  • fait brûler la rétine par la torche d'un caméraman de France 3 qui voulait me filmer avec les CGTistes

je me demandais ce que la journée me réservait d'autre après ce début de journée idylique.

Je m'attendais à un cataclysme, 11 Septembre bis, éruption du Mont Pinatubo, crash d'un avion de chasse sur la maison de mémé, bref quelque chose du genre. Bah non. Rien. Niet. Nibe.

Ah! Si! Un genre de presque bonne nouvelle: mon contrat d'intérim devrait être prolongé c'est quasi officiel. Ma chef en a fait la demande. Elle était très heureuse de me l'annoncer et moi heureuse de lui répondre que c'est toujours mieux qu'un retour à Pôle Emploi mais pas aussi bien qu'un beau CDI. Heureusement qu'elle comprend ma situation et sait que je recherche toujours (et tous les jours ou presque) un joli contrat indéterminé. Travailler en intérim à la Multinationale c'est quand même vachement mieux que l'annonce reçue de PE il y a quelques jours pour un CDD de 3 mois à l'autre bout du département pour le smic...

Posté par Interimaire912 à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2010

Lycéens, députés et retraite.

Les temps sont toujours aussi agités sur le front social.

Les manifestations contre la réforme des retraites ont vu arriver les lycéens et étudiants ce qui n'est pas sans déplaire aux politiques. Ah, le "péril jeune"! J'ai pu lire ou entendre que les lycéens n'avaient aucune légitimité dans ce débat. Certes ils sont encore loin de l'âge de leur retraite mais on ne saurait leur reprocher d'être conscients des changements qui s'opèrent.

Combien de fois ai-je entendu des politiques et syndicalistes déplorer le manque d'investissement et d'intérêt des "jeunes" pour la politiques, les élections ou les enjeux de société? Aujourd'hui ils manifestent. Pas forcément pour les retraites qu'ils toucheront à titre personnel, mais peut-être pour celles de leurs parents. Parents qui sont peut-être chômeurs en fin de droits et qui devront attendre au RSA d'avoir l'âge légal pour partir à la retraite avec très certainement une décote. Peut-être manifestent-ils car ils ont tout simplement peur de l'avenir que réserve cette réforme aux chômeurs de plus de 55 ans qui ont déjà du mal à retrouver du travail à l'heure actuelle. Le départ plus tardif à la retraite devrait affecter directement le nombre d'emplois à pourvoir potentiellement par des jeunes diplômés ou non. Les jeunes seraient donc soit irresponsables - Ils devraient voter quand même! Ils devraient s'investir en politique! - soit il serait illégitime d'entendre ce qu'ils ont à dire.

Pendant ce temps-là à l'Assemblée Nationale...


Comment l'UMP refuse la réforme des retraites des députés
envoyé par rue89. - L'info video en direct.

...les députés rejettent l'examen d'un amendement cherchant à modifier leur propre mode de calcul de retraite parlementaire. Certes jusqu'à présent ils cotisaient doublement mais je ne comprend toujours pas pourquoi un mandat de 5ans donnerait droit, d'office, à une pension de 1500€ net. Pour 10 ans de mandat c'est 6000€. Les députés n'étant pas tous députés de profession, je présume qu'ils ont eu à un moment un vrai travail. Pour moi être élu est une fonction et non un travail; un mandant nécessite beaucoup de temps et d'énergie pour certains qui méritent donc d'être compensés pour cet investissement pour leur pays. Cependant il me semblerait équitable que comme pour tout salarié, les cotisations versées durant leur mandant entrent dans le calcul de leur pension de retraite mais au prorata des trimestres cotisés.
Pour parler djeuns', "big-up à François de Rugy,député écologiste qui a défendu cet amendement"!"

C'était mon petit coup de gueule du jour.

Sinon grande nouvelle, la boite devrait avoir un visiteur de marque dans les jours qui viennent; un des n°1 au hit parade des syndicats. Malheureusement ce n'est pas Bernard Thibault! Snifff.

Posté par Interimaire912 à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 octobre 2010

Solidarité capillaire

Hier, jour de grève, j'ai eu le loisir d'admirer en direct au 20 Heures de France2 la nouvelle couleur de cheveux de Bernard Thibault. Pour ceux qui ne remettraient pas le personnage, Mr. Thibault c'est le n°1 de la CGT. Vous ne voyez toujour pas? Mais si, c'est celui qui a la même coupe de cheveux depuis 30 ans! Ce post, je vous l'accorde, n'apporte aucune valeur ajoutée au débat sur le projet de réforme des retraites auquel je suis opposée bien entendu.

Mais puisque je viens de découvrir que j'ai été contaminée par la teigne (Oui oui messieurs dames: la teigne! Bon, forme atténuée, très limitée et qui n'a heureusement pas touché mon magnifique cuir chevelu ("seulement la version dermatophyte. Un bon mois de crème et ça devrait aller." - Merci Dr. H!) grâce au "piti chat" de ma délicieuse nièce - beaucoup plus atteinte mais qui échappera à la tonte elle aussi. (Parceque si infection du cuir chevelu, il faut tondre pour mieux traiter... Glamour non?!)
Je me propose donc de refiler ça à Mr. Thibault histoire de le forcer à changer un peu de look, histoire de dynamiser un peu son image.
A défaut cotison nous pour nous pour lui offrir un recollage des oreilles - Non Mr. Thibault vous ne dupez personne! Mon cher grand-frère a usé des cheveux longs qui allaient fort bien avec son look de skateur pendant des années pour les mêmes raisons.

C'est mon côté altruiste qui ressort: j'aime partager. Un volontaire pour la teigne?

Trèves de plaisanteries, Mr. Thibault je vous soutiens malgré votre coupe de cheveux! Et il semblerait que je ne suis pas la seule.

Posté par Interimaire912 à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 octobre 2010

Du crédit immobilier

Hier, ou avant-hier peut-être, je lisais un article en ligne concernant la baisse des taux intérêts des crédits immobiliers, selon la source de l'article l'analyse n'est pas la même mais tout le monde se réjouit de cette nouvelle.
Les taux d'intérêts ont baissé! Oh joie! Oh bonheur!

Les agents immobiliers se frontent les mains: les acheteurs potentiels devraient pouvoir donc emprunter d'avantage à revenu égal puisque le crédit leur reviendrait moins cher (ou éventuellement accéder à un crédit tout court s'ils étaient limite quelques mois en arrière) et, les vendeurs devraient donc pouvoir vendre leurs biens si l'accès au crédit est plus facile ou si le montant demandé pour l'acquisition du bien est plus facilement prêté; avec peut être une petite augmentation du prix du bien au passage - après tout les emprunteurs ont les moyens!. Les pros de l'immobilier ont vu leur année de danse de la pluie s'avérer efficace.
Finies les baisses de prix au mètre carré! Oh joie! Oh bonheur!

Pour ce qui est des banquiers, certes leur "marge" devrait donc être réduite (le "coût du crédit pour l'emprunteur" est pour moi un "marge" dégagée par la banque - Car certains oublient parfois qu'une banque n'est pas un organisme de charité.) mais je ne me fait pas trop de bile pour eux, ils compenseront par "l'effet volume" (qui est le mode de fonctionnement de Ryanair: vendre des sièges peu chers mais en vendre beaucoup.).
A nous les nouveaux emprunteurs! Oh joie! Oh bonheur!

Pendant mes deux dernièrs mois de chômage j'ai eu le temps de faire beaucoup de choses que je reportais sans cesse faute d'en avoir le temps. Exclusivement des rendez-vous très amusants tels que dentiste, gynéco, spécialiste disponible uniquement de 9 à 11h un jour par semaine en consultation et conseillère bancaire jamais vue depuis sa prise de poste il y a 3 ans. (Liste non exhaustive destinée à ceux qui pensent qu'être au chômage c'est un temps de loisir! Chercher du travail est un métier à temps plein!).
Rendez-vous donc avec Mme Banque Enflée de 5 milliards par un trader breton, heureuse de me rencontrer et blablabla; elle passe la brosse forcément je ne suis jamais à découvert! (Bon ça arrive mais la dernière fois c'était il y a 2 ans et de 5€ donc rien de dramatique!). Discussion sur mon épargne puis au moment où je commence à lui poser des questions sur un hypothétique crédit immobilier dans le futur elle en vient à me demander ce que je fait dans la vie. "Ah. C'est un bon poste dans une entreprise solide!" - elle salive, ça sent bon pour elle. "Et vous êtes y êtes entrée il y a combien de temps?" - je la vois loucher sur le chiffre qu'elle a noté, correspondant au cumul de l'épargne de Mr. CDD et de la mienne, elle pense au client idéal, crédit max endettement à 33% du revenu disponible, elle en mouille sa culotte! Elle rêve de nous en mettre pour 30 ans.
Je lui coupe tout en annonçant que je suis inérimaire. Oh joie! Oh bonheur!

Les taux sont bas? Grand bien leur fasse.
Sans CDI pas de crédit, alors ce que j'en dis de l'immobilier pour le moment...
Mon avenir? Beh... On verra; plus tard...

Posté par Interimaire912 à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,