21 octobre 2010

Lycéens, députés et retraite.

Les temps sont toujours aussi agités sur le front social.

Les manifestations contre la réforme des retraites ont vu arriver les lycéens et étudiants ce qui n'est pas sans déplaire aux politiques. Ah, le "péril jeune"! J'ai pu lire ou entendre que les lycéens n'avaient aucune légitimité dans ce débat. Certes ils sont encore loin de l'âge de leur retraite mais on ne saurait leur reprocher d'être conscients des changements qui s'opèrent.

Combien de fois ai-je entendu des politiques et syndicalistes déplorer le manque d'investissement et d'intérêt des "jeunes" pour la politiques, les élections ou les enjeux de société? Aujourd'hui ils manifestent. Pas forcément pour les retraites qu'ils toucheront à titre personnel, mais peut-être pour celles de leurs parents. Parents qui sont peut-être chômeurs en fin de droits et qui devront attendre au RSA d'avoir l'âge légal pour partir à la retraite avec très certainement une décote. Peut-être manifestent-ils car ils ont tout simplement peur de l'avenir que réserve cette réforme aux chômeurs de plus de 55 ans qui ont déjà du mal à retrouver du travail à l'heure actuelle. Le départ plus tardif à la retraite devrait affecter directement le nombre d'emplois à pourvoir potentiellement par des jeunes diplômés ou non. Les jeunes seraient donc soit irresponsables - Ils devraient voter quand même! Ils devraient s'investir en politique! - soit il serait illégitime d'entendre ce qu'ils ont à dire.

Pendant ce temps-là à l'Assemblée Nationale...


Comment l'UMP refuse la réforme des retraites des députés
envoyé par rue89. - L'info video en direct.

...les députés rejettent l'examen d'un amendement cherchant à modifier leur propre mode de calcul de retraite parlementaire. Certes jusqu'à présent ils cotisaient doublement mais je ne comprend toujours pas pourquoi un mandat de 5ans donnerait droit, d'office, à une pension de 1500€ net. Pour 10 ans de mandat c'est 6000€. Les députés n'étant pas tous députés de profession, je présume qu'ils ont eu à un moment un vrai travail. Pour moi être élu est une fonction et non un travail; un mandant nécessite beaucoup de temps et d'énergie pour certains qui méritent donc d'être compensés pour cet investissement pour leur pays. Cependant il me semblerait équitable que comme pour tout salarié, les cotisations versées durant leur mandant entrent dans le calcul de leur pension de retraite mais au prorata des trimestres cotisés.
Pour parler djeuns', "big-up à François de Rugy,député écologiste qui a défendu cet amendement"!"

C'était mon petit coup de gueule du jour.

Sinon grande nouvelle, la boite devrait avoir un visiteur de marque dans les jours qui viennent; un des n°1 au hit parade des syndicats. Malheureusement ce n'est pas Bernard Thibault! Snifff.

Posté par Interimaire912 à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Commentaires sur Lycéens, députés et retraite.

Nouveau commentaire